L'Insee douche les illusions du gouvernement

Avec une prévision de croissance de 0,1% l'Insee vient de doucher les illusions du gouvernement.

On est loin des 0,8% espérés par François Hollande. Le budget voté par le parlement hier n'a même pas tenu 24h. Il est déjà obsolète et la copie du gouvernement est déjà bonne pour la poubelle.

François Hollande, qui a fait de l'objectif d'un déficit à 3% du PIB l'alpha et l’oméga de sa politique, sait déjà que les efforts inouïs demandés aux Français ne serviront à rien. La politique d'austérité qu'il a imposée est totalement inutile. Pire elle va amplifier la récession de l'économie. C'est d'ailleurs ce que j'avais expliqué lors du vote du TSCG en octobre. En acceptant de se mettre entre les mains de Bruxelles et d'appliquer ses remèdes de cheval, le gouvernement est en train de reproduire la descente aux abymes des années 30.

Pour ceux qui en doutaient encore, l'Insee vient de ramener tout le monde à la dure réalité : l'année 2013 sera une "annus horribilis". Et ce sera en grande partie de la responsabilité de François Hollande qui conduit une politique suicidaire depuis son arrivée au pouvoir.

Il serait bon que les socialistes comprennent que la croissance ne se décrète pas. Elle ne s'exauce pas comme un slogan de campagne. Elle se construit par une politique économique radicalement différente.

La France a tous les atouts pour sortir de cette crise. Mais pour cela il faut que nos gouvernements arrêtent d’être les observateurs béats de la mondialisation et les petits télégraphistes des marchés financiers. Surtout il faut que la France décide elle-même ce qui est bon pour elle. C'est pourquoi je propose un protectionnisme intelligent, le démontage de l'euro, la baisse des charges et des investissements financés dans les technologies de demain par l'emprunt à la banque de France.

Nicolas Dupont-Aignan
Député de l'Essonne
Président de Debout la République

Thématique 

essai

Body 

Inscrivez-vous pour le Congrès

Vous souhaitez venir toute la journée et participer au vote ? Inscrivez-vous en cliquant ici.

Pour le grand meeting de l'après-midi, entrée libre à partir de 13h30.

Pour recevoir le programme et la listes des intervenants en avant-première, laissez-nous votre e-mail: